Vilnius vue depuis la Tour

Vilnius avec un enfant : une découverte capitale

Vilnius avec un enfant. La Lituanie à deux. Une semaine à parcourir le pays à notre rythme, d’est en ouest, en prenant autant notre temps que des transports locaux. Et sans chercher à remplir un planning de toute façon inexistant : nous préférons mille fois, lui et moi, errer comme bon nous semble et nous arrêter quand le cœur nous dit, au détour d’un musée, d’un square, d’une boutique. Alors, venez : nous sommes en février 2020, de bon matin et voici qu’un papa et son fils découvrent un nouveau pays et une nouvelle ville : à nous Vilnius, à nous la Lituanie !

S’en aller à Vilnius

Quatre ans déjà depuis ce voyage en Lituanie et l’impression qu’il était dans un autre monde, à une autre époque. Nous venions d’emménager à Amiens et c’était notre première épopée en utilisant l’aéroport tout proche de Beauvais. Et c’est, à date, également la dernière. Pourtant, aucun mauvais souvenir ni de navette à prix démentiel à payer pour rejoindre les pistes. Juste un bus pas si cher et un café à prendre sur le pouce. Une fil d’attente pour s’enregistrer. Un journal à acheter pour occuper Titi. Et c’est tout. J’ai vaguement repéré le chemin à prendre en arrivant et je sais plus ou moins où se trouve notre logement, réservé quelques jours auparavant. J’échange simplement un sourire avec une demoiselle au moment de monter dans le bus à Amiens, sans savoir que nous allions faire exactement le même chemin… jusqu’en Lituanie !

(…)

Sortir de l’avion alors que la nuit est déjà tombée. Froncer les sourcils devant des panneaux définitivement louches, écrits dans une langue que je connais pas, pleine de syllabes étranges. Hausser les épaules et rappeler à Titi de ne pas s’éloigner. Monter dans le bus et supposer quel arrêt est le bon. Surveiller le trajet d’un œil et Maps de l’autre. Descendre et saluer notre compatriote amiénoise au passage. Emprunter cette rue puis celle-ci pour pousser cette porte, récupérer les clés et s’installer. Se rendre compte qu’on a faim, qu’il est dix heures passées et qu’il y a un Lidl ouvert juste à côté. Y aller, acheter, revenir, manger, se laver, se coucher. Demain, à nous Vilnius !

Incipit photographique

Vilnius avec un enfant : le mode d’emploi !

Vous savez ce que nous avons adoré, mon fils et moi, durant ce voyage en Lituanie et cette découverte de Vilnius à deux ? Et bien tout. Absolument tout. C’était notre première fois autant à l’est et notre première expérience d’un pays balte en hiver : autrement dit, nous avions quelques réelles raisons de dubiter. Mais en fait, non. Ca a été un régal, tout comme le furent, en leur temps, Porto, Guimarães et le Portugal ou encore Mons et la Wallonie.

Cinq raisons qui font que Vilnius est une ville géniale pour les enfants

Une ville super agréable à parcourir à pieds.
Des musées géniaux, super adaptés aux enfants.
Une architecture intrigante et surprenante.
Ce n’est pas une destination chère.
Le château de Trakai est accessible en bus.

Que visiter à Vilnius avec un enfant ?

Notre plan d’attaque pour explorer la capitale de la Lituanie : une carte avec des musées. Des habits chauds pour supporter la (relative) froideur. Une folle envie de s’amuser, en s’arrêtant où on veut, quand on veut et aussi longtemps qu’on le veut. Rien de plus compliqué : je ne veux pas que mon fils subisse mes choix en voyage. Je veux, au contraire, qu’il soit réellement partie prenante, qu’il puisse décider. Choisir. Avoir ses mots. Et ça marche plutôt pas mal !

Du coup, que faire à Vilnius avec un enfant ? Et bien tellement et tellement de choses que vous allez devoir passer au moins deux journées pleines pour en faire le tour (et encore), ces deux journées étant aisément extensibles à trois. Voire même quatre si vous êtes du genre à ne vouloir rien rater (ce qui est à votre honneur). Et pour vous aider à choisir ce qui est franchement sympa à faire sur place, voici ce que nous avons visité (et aimé et validé plus que de raison) !

En passant et avant de commencer

Si vous comptez visiter de nombreux musées pendant votre voyage à Vilnius avec un enfant, cela peut vraiment valoir le coup (et le coût, du coup), d’investir sur l’achat d’un Vilnius Pass de 24, 48 ou 72h (soit un, deux ou trois jours sur place). Pour 39, 49 ou 59€, vous avez le droit à un nombre impressionnant de réductions ou d’entrées gratuites. Toutes les infos sont à retrouver sur la FAQ de Go Vilnius !

Le musée des illusions – Iliuzijų muziejus

Le paradis des illusions d’optiques, des trucages photographiques et une machine infernale pour générer des likes sur Instagram. Et un succès de fou pour nous deux tellement nous avons adoré tout ce qu’il est possible de faire sur place. Ca n’a rien de lituanien, ce n’est pas du tout typique mais il y fait chaud, on y rigole bien (et il y a de chouettes boulangeries où manger pas cher dans le coin). Une vraie bonne surprise !

Le musée du Jouet – Zaislu muziejus

Des jouets, plein de jouets. Des salles entières remplies de jouets de toutes sortes, depuis d’innocents chevaux de bois jusqu’à des trucs de bataille navale soviétique en passant par des voitures de collection et une maison de poupée. Inutile de vous dire le succès que ça a eu (et que ça aura auprès de votre géniture) !

Le musée de l’énergie et de la technologie – Energetikos ir technikos muziejuje

Présenté comme ça, certes, ça fait bizarre. Mais dites-vous qu’on y trouve un toboggan géant où votre vitesse de descente est chronométrée. Et rien que pour ça (et pour la vingtaine de tour consécutifs que j’ai du faire), ça vaut le coup !

La tour de Gediminas

Une très grosse tour sise sur les hauteurs de Vilnius et qui abrite une exposition permanente sur l’histoire de la Lituanie et, notamment, de son indépendance au moment de la chute de l’URSS. Une visite intéressante !

Le musée ferroviaire de Vilnius- Geležinkelių muziejus

Bien caché à l’étage de la gare, nous avons eu un peu de mal à le trouver. C’est cependant une visite charmante, très marrante et riche d’objets de toutes sortes. On y trouve autant des uniformes que des trains miniatures. Et on peut y composter des billets.

La tour de télévision – Vilniaus televizijos bokštas

Celle-ci, c’est Fils qui a insisté pour y aller (et ça a été une sacrée aventure). Pas facilement accessible, il faut prendre un bus depuis la gare et descendre à peu près au milieu de nulle part puis suivre les panneaux en direction de la très haute tour (et accessoirement lieu très historique). On y trouve des bornes pour imprimer ses photos IG et un restaurant bar qui tourne. Superflu et donc indispensable (notamment pour la vue. Et pour le trajet en bus soviétique sans amortisseurs : une expérience inoubliable).

Le musée du KGB – Okupacijų ir laisvės kovų muziejus

De son vrai nom “musée de l’occupation et du combat pour la liberté”, c’est une visite à réserver aux plus grands. J’y suis allé en cachant volontairement les yeux de Fils dans certaines salles et en occultant le rôle d’autres. Un lieu chargé de sombres moments et où le passage au sous-sol peut être impressionnant (et même éprouvant).

Le quartier où aller à Vilnius avec un enfant

Bon, d’accord. Celui-ci est un tantinet capillotracté et clairement alambiqué parce que, en réalité, le quartier dont je veux parler n’est pas que pour les enfants. Il est même plutôt pour tout le monde tellement il est génial. Un peu touristique, pas mal alternatif, un poil bohême, un tantinet foutoir et terriblement attachant, je veux bien sur parler du quartier de la République indépendante d’Uzupis (Nepriklausoma Užupio Respublika), une micro-nation fondée par ses habitant-e-s le 1er avril 1998. C’est petit, génial et inoubliable ! Prenez absolument le temps de vous balader le nez en l’air, admirez le street-art et vous pourrez même faire tamponner votre passeport.

Où manger à Vilnius avec un enfant ?

La plupart du temps, nous entrons dans une boulangerie ou faisons la queue à un stand de street-food avant de repartir vers nos pérégrinations urbaines. Il arrive cependant qu’icelles, nonobstant nos habitudes, nécessitent une petite pause au chaud. Et il arrive que certains estomacs réclament une vraie pause et un vrai repas. Voici donc deux adresses où (bien) manger à Vilnius avec un enfant, encore une fois testées et validées par nos soins !

Le marché couvert – Hales Turgaviete

Un paradis couvert (et chaud) où il est possible de manger un merveilleux goulash à 15 heures de l’après-midi. Et de s’empiffrer de canelés frais. Et d’aller ensuite faire du shopping pour acheter un souvenir. Bon, ultra local, pas cher du tout : un plan en or !

Slice Pizza

Non, ce n’est pas local. Non, ce n’est pas un lieu où manger de la cuisine lituanienne. Mais, cependant, c’est bon, pas cher et super pratique avec un enfant. Et personnellement, c’est tout ce dont nous avions besoin.

Instantanés urbains et lituaniens

Vilnius façon street art

Sortir de Vilnius le temps d’une journée

Durant votre séjour dans la capitale, peut-être aurez-vous envie de visiter un lieu bien particulier, qui est vanté dans tous les guides touristiques et très chaudement recommandé pour une escapade d’une journée, en-dehors de Vilnius : il s’agit du Château de Trakai, un spot immanquable à faire en Lituanie (et avec un enfant)

Le château de Trakai

Difficile de faire plus photogénique que ce château, comme posé sur une île et qui prend la pose pour tous les photographes qui ne le demandent pas. Cependant, il n’est pas que fort et photogénique, ce château. Il est intéressant. Vraiment. Bien que très fréquenté, il suffit de prendre son temps pour réussir à trouver quelques coins et recoins plus solitaires, notamment dans les galeries intérieures (où se trouve une improbable collection de pipes).

Côté pratique, je garde le souvenir d’un cheminement assez longuet depuis l’arrêt de bus (et d’une certaine difficulté à trouver un truc à manger). Autrement strictement aucun souci pour y aller depuis Vilnius, il y a plus de cinquante voyages par jour !

Des idées et suggestions d’activités autour du château

Si vous avez envie d’aller plus loin dans votre découverte de Trakai et du château, n’hésitez à passer par ce widget : il vous permettra de découvrir des idées d’activités à réaliser sur place, ça ne vous coutera pas plus cher et ça me permettra de gagner quelques euros de commission au passage (ce qui est l’une des façons qui me permet de me rémunérer avec le blog).

Vilnius avec un enfant : un bilan dialogué

– C’est vrai ça. Alors, Vilnius avec un enfant, une bonne ou une mauvaise idée ? Parce qu’aller dans une capitale balte en hiver, comme ça, presque sur un coup de tête, ça ne serait pas comme une mauvaise idée, en fait ?

– Et bien, spoiler-divulgâchis en majuscules (imaginaires) : non. Aller à Vilnius avec un enfant est une très, très bonne idée. De celles qui te donnent envie de recommencer l’expérience et d’aller explorer d’autres capitales baltes. Du genre Riga ou Tallinn, par exemple.

– Mouais. J’avoue que je ne suis pas vraiment convaincu. Evidemment que tu ne vas pas dire – enfin écrire plutôt – un truc du style “Non, Vilnius avec un enfant, ça craint de ouf, c’est trop relou, y a rien à faire. N’y allez pas”. Mais, de toi à moi, honnêtement, vous avez vraiment aimé à ce point ?

– Ben, aussi étonnant que ça puisse te paraitre, oui. Déjà Vilnius est une belle ville. Avec un beau patrimoine et des musées super intéressants. Ca, c’est objectif. Ensuite, on s’y déplace facilement, sans se prendre la tête. C’est objectif aussi. Je n’ai pas noté une fréquentation touristique délirante non plus mais c’est plus subjectif. Donc, tu vois, rien qu’un point de vue personnel, j’ai bien kiffé Vilnius.

– Stop. Tu te souviens du nom de ton article : “VILNIUS AVEC UN ENFANT” !

– J’y arrive, j’y arrive. Alors donc, j’en ai reparlé avec Titi tantôt et il se souvient très bien de ce voyage. Il me parle encore du toboggan de l’usine. De la balançoire sur les quais. De la voiture taureau rouge achetée au Bazar et de la montée à la tour. Et puis moi, je l’ai observé, regardé. Et je sais quand une ville lui plait. Et là, franchement, même dans le froid et avec trois couches de vêtements, oui, il a aimé. Donc, je le dis objectivement : Vilnius avec un enfant, c’est OUI !

– Mouais, mouais, mouais. Bon, je vais te croire. Mais il n’y a vraiment pas un truc qui t’a gêné ? Dérangé ? Qui ferait que tu émettrais quand même quelques réserves à propos d’un voyage à Vilnius avec un enfant disons plutôt jeune ?

– Non. Je le dis et redis, la seule chose à laquelle j’ai du faire attention est durant la visite du musée dans les anciens locaux du KGB. Rien à signaler autrement.

– Bon. D’accord. Je vais finir par te croire. Et aller, moi aussi, à Vilnius avec un enfant !

– Merci (et maintenant, il faut arrêter de caser cette expression Vilnius avec un enfant partout dans cette discussion, c’est gentil de vouloir m’aider à ranker sur la requête mais ça devient un peu trop gros) !

– Ah OK. Bon, ben à la prochaine fois à V…

– STOP !

Le (vrai) Bilan

Rien de plus à rajouter en fait. Ah, si : on trouve encore des trucs architecturaux délirants et bétonnés à Vilnius !

Des idées et suggestions d’activités à Vilnius

Si vous avez envie d’aller plus loin dans votre découverte de Vilnius avec un enfant, n’hésitez à passer par ce widget : il vous permettra de découvrir des idées d’activités à réaliser sur place, ça ne vous coutera pas plus cher et ça me permettra de gagner quelques euros de commission au passage (ce qui est l’une des façons qui me permet de me rémunérer avec le blog).


Petit point légal : tout le contenu est soumis au droit d’auteur. N’hésitez pas à me contacter si vous pensez en avoir usage, voulez en acheter un tirage (ou autre). Et si vous aimez mon travail ici et là, vous pouvez même me payer une bière 2.0 ou utiliser un des liens affiliés présents dans l’article. Le texte et les photos de cet article sont garanties 100% humain et 0% IA.


Voyage réalisé en février 2020 avec le support logistique de Go Vilnius.