Ouistreham en famille

Ouistreham en famille

Ouistreham ? Oui, oui. Ouistreham. A peine découverte l’année dernière lors de notre premier séjour familial à Caen mais qui a nous donné envie de revenir. De l’explorer. D’en voir plus. Parce que Ouistreham ne saurait être seulement ce port d’où arrivent et repartent les ferries démesurés. Alors venez ! Nous allons sauter sur nos vélos et suivre cette piste cyclable, qui longe la plage et les villas. Et monter dans ces chars à voiles, pour saluer Eole. Et nous promener doucement, vers cette pointe, ses plages et ses chemins ombragés. C’est Ouistreham en famille (et c’est génial)

We’streham, Oui’streham, Ouistreham !

Ouistreham : une petite présentation subjective

Sise à une poignée de kilomètres de Caen, Ouistreham est une cité maritime peuplée d’environ 9500 âmes (à la dernière pesée). On y trouve, pêle-mêle, de belles maisons, une rue commerçante bien achalandée, une fête foraine estivale, un beau phare, une grande (voire même très grande) plage et tout ce qu’il faut pour rendre une famille heureuse.

Au fait, pourquoi Ouistreham ?

C’est vrai ça : pourquoi aller à Ouistreham en famille ?

Et bien, pour une raison aussi simple que bête : pour se concentrer sur le versant “LA MER” de la destination CAEN LA MER. Oui, oui. On voulait voir ça d’un peu plus près, appâtés que nous avons été par notre (lyrique) sortie en bateau de l’année dernière. Alors forcément, c’est plus simple de se concentrer sur la mer quand elle est à côté et qu’on se réveille le matin en la regardant dans l’écume (à défaut d’yeux mais je ne veux pas faire de vagues sur le sujet). Et comme Ouistreham est ce qu’il se fait de mieux dans le coin pour ce genre de tête à tête, vous voyez ?

Et puis, en fait, il y a une autre raison, beaucoup plus personnelle : la curiosité. Celle-là même qui me fait pousser les portes, emprunter les itinéraires ter et aller là où ça ne parait pas forcément évident, au premier bâbord. C’est également cela qui nous a motivé a délaisser quelque peu Caen-la-Grande, Caen-la-Belle. Parce qu’un séjour axé sur la mer sans sortir de Caen, ça aurait pu tourner à Caen l’amer (et ça n’était pas du tout dans nos plans).

Que faire à Ouistreham en famille ?

S’aérer à la pointe du siège

La pointe du Siège, c’est un bout de terre qui se partage entre mer et forêt, entre une plage où il fait bon déambuler et des chemins sinuant sous les ombragées frondaisons, idéales pour se rafraichir. C’est aussi un bol d’air, un vaste terrain de balades, de promenades où l’on semble pouvoir se perdre comme on veut, en sachant que tout n’est qu’illusions et que, même sans cailloux, le Petit Poucet y retrouverait sa trace sans soucis. Parce qu’on y entre comme on en ressort : sans se compliquer la vie, au détour d’un sentier, d’un virage, d’une tour d’observation. On suit ses envies, on s’isole un peu pour mieux se regrouper, se retrouver. La pointe du siège, c’est une parenthèse délicate et délicieuse que l’on entrouvre comme ça, sans préméditations, dans laquelle on reste avec plaisir, avant de la refermer délicatement, doucement, en sachant qu’elle sera toujours là !

La pointe du siège à Ouistreham

Une belle balade dans un espace protégé, avec une tour d’observation et de belles observations ornithologiques à faire. Très accessible sans voiture et idéal en famille !

Monter so phare away

Qui dit mer dit port. Et qui dit port dit, non pas cochon mais bel et bien phare. Et celui de Ouistreham est dur à manquer : il est à la ville ce que l’Obélisque (de Louxor) est à Paris : un trait vertical aussi rectiligne qu’emblématique. C’est également, lorsque ses portes s’ouvrent, une montée en colimaçon aboutissant à un magnifique panorama à 360° d’où l’on observe les bateaux, la grande roue, les personnes-pucerons et les voitures-fourmis. Bref : on en prend plein les yeux (et un peu plein les jambes aussi).

Visiter le phare de Ouistreham

Le phare de Ouistreham se visite librement tous les samedis et dimanches après-midi de juillet et août (3€, paiement en espèces). Il est également possible d’y aller pour des visites commentées, notamment dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2023 et du bicentenaire de la création de la lentille de Fresnel. 171 marches et vue magnifique !

Pédaler (encore et encore)

Interlude chansonnier

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
De Ouistreham !

Nous étions juste tous les quatre
Y avait Pitchoune y avait Titi
Y avait moi et DeT
Et Ouistreham !

On avait tous envie de pédaler
On se sentait pousser des ailes,
Sur nos vélos !
Sur la piste l’long d’la mer,
On a souvent mis pied à terre
Le long de belles maisons,
Comme ça, sans faire d’façons.

C’était une sortie à vélo, un beau matin,
Sur nos vélos !
On a roulé, tout doucement,
En profitant de chaque instant,
En regardant les chemins environnants
Sur nos vélos !

Puis on a vu un gros char,
Fallait pas s’mettre en retard,
Avec nos vélos.
Alors on a fait demi-tour,
On a roulé encore un peu,
En s’arrêtant ici et là.
Sur le chemin d’Ouistreham,
Sur l’chemin d’Ouistreham !

Et en quelques mots moins lyriques…

Un vrai bonheur que de partir tôt et de pédaler le long de la mer, de profiter d’une piste sécurisée et de voir toute la famille s’éclater. Et ça confirme mon envie de recommencer plus loin, plus longtemps encore et encore !

Faire du vélo à Ouistreham

Ouistreham est traversée par la Vélo Francette, itinéraire national V43 qui relie Caen à la Rochelle (soit près de 600 kilomètres). Nous avons “testé” la courte portion reliant Ouistreham à Lion : très agréable, sécurisé et sans danger. Idéal en famille et parsemé de sites historiques d’intérêt majeur. Pour la location du matériel, nous recommandons très chaudement les services de Juno Vélo !

Flirter avec Eole

Foncer sur une plage au volant en dirigeant un char mu par la force d’Eole, en prenant les virages à la corde et en ayant (parfois) l’impression de voler : c’est l’activité géniale que nous avons eu le bonheur de découvrir avec Pitchoune à Ouistreham: le char à voile ! Je n’avais jamais fait, avant cette première fois, ce genre d’activité. Il faut dire aussi que je ne suis pas très plage. Et que la seule association entre vent et plage qui me venait à l’esprit est le cerf-volant.

Alors, comment se passe une initiation à cette activité à Ouistreham ?

Rien de compliqué : les instructeurs instruisent et les participants écoutent, attentifs, les consignes de sécurité, de maniement et de déplacement(s). Comment diriger le bolide, comment se positionner, ce qu’il faut faire ou ne pas faire. C’est didactique, précis et efficace. Ensuite, on prend place dans les chars et c’est parti !

Au fur et à mesure de la séance, le tracé sur lequel nous évoluons évolue tout autant. Les virages deviennent plus perfectionnés, tortueux et les lignes droites s’allongent un tantinet. Les sourires se vissent sur les visages et on se retrouve très vite dans sa bulle, à foncer en toute sécurité. On ne se fait arrêter qu’en cas de manœuvre dangereuse , de renversement de char ou de panne au démarrage. On sent que l’équipe d’encadrement a l’habitude et elle gère remarquablement bien les différents aléas, avec le sourire !

Pitchoune et moi, après des débuts laborieux, nous sommes très vite retrouvés au coude à coude et elle n’a eu aucun scrupule à me dépasser dans un magnifique manœuvre qui m’a laissé béat (bon, elle a aussi fini hors circuit mais je ne suis sensé en parler).

Bref, c’est testé, validé et très, très recommandé !

S’initier au char à voile à Ouistreham

La séance se fait sur l’espace dédié (autrement dit : la plage) avec un encadrement de Océan Normandie. Toutes les informations sont à retrouver sur la page dédiée ! Vous pouvez également retrouver le récit d’une séance de par ici.

Faire une sortie ornithologique dans l’Estuaire de l’Orne

Véritable paradis naturel et ornithologique, l’estuaire de l’Orne est un terrain de jeu idéal pour les familles et les Titi(s) qui aiment les prises de becs, les têtes de piaf et autre conflit de canards. Or(ne), il est possible justement d’explorer ledit estuaire pour tout savoir sur cet espace d’exception. C’est à coupler avec une visite de la maison du même nom !

Explorer l’estuaire de l’Orne

Toutes les informations sont à retrouver de par ici ou encore sur le site officiel de la Maison !

Se balader les yeux en l’air

Déambuler sans but, pour le plaisir simple de la découverte. Observer les belles maisons et s’imaginer y vivre, aujourd’hui ou hier. Tomber sur un bloc de béton immense, visité un an auparavant. Croiser des chats taquins et des pancartes intrigantes. Aller de rue en rue, en gardant toujours la mer à droite et le phare dans son dos. Regarder les menus des restaurants et se frotter le menton devant les nombreuses spécialités locales. Se raconter des blagues familiales. Chercher la plus belle des demeures. Se balader, what else ?

Bonus : se faire mener en bateau

A quinze kilomètres de Ouistreham, en territoire urbain caennais, un peu à l’écart se trouve un drôle de musée : les bateaux de Normandie. Ici, une bande de passionnés bénévoles redonnent vie à de vieux bateaux. Ils rénovent, réparent, ajustent, placent et replacent. Et puis, à l’étage au-dessus de ce hangar normand, il y a donc le drôle de musée où vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur la mer, l’océan et celleux qui en vivent.

Ainsi, durant notre (chouette) visite guidée, ont été abordés la confection des nœuds marins, la reconnaissance des différentes espèces de poissons, les meilleures façons de cuisiner certaines d’entre elles à bord d’un bateau, le nom des gréements, l’usage du suif, les maquettes de navires célèbres ainsi que mille et une autres anecdotes qui ont transformé le moment en un véritable voyage maritime.

Bref, c’est nouveau et ça vaut le coup !

Visiter les bateaux de Normandie

Le site est ouvert de 10h à 18h le mardi, jeudi et samedi (jusqu’au 30 septembre). Gratuité moins de douze ans (et 5€ pour les adultes). Contact et renseignements via le site officiel ou de par ici !

Ouistreham en famille : notre guide pratique !

Où dormir et où manger à Ouistreham durant un séjour en famille ? Tirées de notre expérience personnelle estivale sur place, voici nos recommandations 101% testées et validées !

Où dormir à Ouistreham en famille ?

Une seule adresse à recommander, dans une chaîne où nous dormons régulièrement sans jamais avoir de mauvaise surprise : l’Ibis Style 3*. Staff accueillant, double chambre communicante très pratique, déco intérieure maritime du meilleur aloi, un bon petit déjeuneur et plein d’intentions pour les enfants (avec notamment un espace dédié, un babyfoot…). En plus, c’est bien situé, juste en face de la piste cyclable et à dix minutes du centre.

Où manger à Ouistreham en famille ?

Pas de soucis pour trouver où (bien) manger à Ouistreham en famille, depuis la friterie de la plage jusqu’aux restaurants un tantinet plus gastronomiques !

Pour manger à côté de la plage

Direction l’Accostage, une valeur sûre de la ville ! Service efficace et souriant, moules excellentes et château gonflable pour les enfants. Pokebowl, salades, pizzas et autres moules font plus que le travail, tout come le menu enfant (12€) avec son fish and chips. Réservation recommandée.

Pour manger dans une chouette crêperie

Hop, juste en face du phare, une autre valeur sûre : le Goéland ! Ici aussi, service souriant et de bonnes crêpes !

Pour un repas italien

On se baladait en cherchant une nouvelle adresse et nous sommes tombés (sans se faire mal) sur Mamma Mia ! Bien située dans la rue PP (principale et piétonne) de Ouistreham, ce restaurant propose de belles et bonnes spécialités italiennes, en deux services. C’est peuplé mais le staff est efficace et la (relative) attente due à l’affluence est compensée par la qualité des plats. Et en plus, ils font des pizzas lapins pour les enfants.

Une adresse bonus (mais à Caen)

Hop, ce n’est pas loin des Bateaux de Normandie, c’est dans un cadre plutôt sympa (avec juste un peu de travaux dans le coin) et c’est une pizzeria vraiment sympathique (avec même une recette de ravioles assez étrange) : Basilic and Co.

Ouistreham et Caen depuis le téléphone

Pris au vol, depuis le téléphone : des instantanés de voyage.

Ouistreham en famille : le récapitulatif !

Alors Ouistreham en famille, que faut-il en retenir ?
Petit jeu de questions-réponses pour tout résumer !

Ouistreham en famille, c’est ?

Une très chouette destination maritime, un patrimoine assez insoupçonné et pléthore d’activités à faire tous ensemble. Autant pour un voyage en soi qu’en complément d’un séjour à Caen en famille, Ouistreham vaut vraiment le coup !

Une chose à voir absolument ?

Le phare et la Pointe du Siège, un chouette duo qui ne déçoit jamais, idéal pour occuper une belle journée d’été. On peut même prendre les jumelles et aller observer les oiseaux dans l’estuaire de l’Orne.

Une expérience à vivre nécessairement ?

Du vélo, du vélo, du vélo : les aménagements sont géniaux et permettent une super belle sortie familiale en toute sécurité. Un vrai régal pour les petits et les grands !

Un conseil spécial pour les parents ?

Faites du vélo en famille (et ne craquez pas trop sur les machines à pince de la fête foraine, les peluches Pokemon sont – presque – impossibles à choper).

Quelle est la bonne durée pour y rester ?

Trois jours et deux nuits !

La meilleure période pour y aller ?

Au début de l’été (mais honnêtement, je pense qu’on peut y aller n’importe quand).

Les conseils de Fils

Le mot de la fin

Ouistreham vaut vraiment la peine d’être découverte. Riche, étonnante, familiale: allez la découvrir de vos propres yeux, vous ne le regretterez pas !

Cet article, fait suite à une collaboration avec Caen-la-Mer Tourisme. Le contenu éditorial n’en reste cependant pas moins indépendant et soumis à ma seule volontéEt si vous avez apprécié l’article, vous pouvez le partager, le commenter ou même me payer une bière !